Le PICA du chat

 

PICA chat

Le PICA du Chat

 

Définition du PICA du chat

Le PICA correspond au fait d’ingérer des substances non alimentaires comme par exemple des déchets plastiques, des morceaux de tapis, de moquette voire même les cheveux de son propriétaire.

La plupart des races de chat peuvent être assujetties à cette pathologie mes il semblerait que les races Orientales soient d’avantage touchés par le PICA.

On parle également de « wool sucking », littéralement suceur de laine pour décrire ce syndrome alors peu connu pour les chats Siamois, Tonkinois ou encore Burmese.

Les animaux atteints de PICA vont avoir tendance à téter tous ce qu’ils trouvent et en particulier tous les tissus, les rideaux, les lacets, les pulls, etc… mais leurs tissus préférés sont les pelotes de laines ou même quelques filaments.

Il se peut même qu’il y ait une prédisposition génétique chez certaines familles de félins car tous leurs membres vivant ensemble car tous leurs congénères peuvent être touchés par le PICA.

Bien que la plupart des chats ne vont pas jusqu’à avaler des substances non alimentaires comme la laine mais certains spécimens iront carrément avaler la laine et donc évoluer en véritable PICA.

D’ailleurs, la plupart des chats aiment mâchouiller même manger certaines herbes lorsqu’il se balade en nature. On peut donc parler de PICA, même si dans ce cas présent, il n’y a aucun problème pour le félin.

On peut émettre l’hypothèse que s’il mange telle ou telle herbe, c’est sûrement en partie pour calmer des douleurs gastriques ou pour se purger et se faire vomir exprès.

En revanche, si votre animal ne fait que mâchouiller des détritus en plastique, des sacs, des câbles, et…. Le PiCA sera clairement identifié !

 

Causes du PICA du chat

Plusieurs facteurs peuvent être la cause de cette pathologie bien qu’en réalité, que très peu d’études scientifiques puissent confirmer ou informer cette hypothèse.

  • Le plus évident est la cause alimentaire du félin qui va tenter de pallier le manque de nourriture en mangeant tout et n’importe quoi.
  • Plus rare, la prédisposition génétique que l’on retrouve chez les chats Orientaux avec le « wool sucking » vu précédemment.
  • Des problèmes médicaux et mentaux peuvent également en être la cause. Par exemple, des félins souffrant d’anémie peuvent dans certains cas se mettre soudainement à lécher sa litière. Quelques fois, un lien entre plusieurs maladies comme la leucose féline (FeLV), le FIV (sida du chat) et le PICA. Des troubles comportementaux induits par des tumeurs cérébrales peuvent entrainer le PICA et présentent souvent d’autres symptômes inquiétants.
  • Les chats ayant des problèmes gastriques et qui vomissent souvent ont la plupart du temps le PICA. C’est un moyen pour l’organisme de se protéger en rejetant les substances non nutritives. Mais, à l’inverse, il se peut que ce soit parce qu’il vomit sans cesse qu’il éprouve le besoin d’avaler de mauvaises substances plus ou moins toxiques pour son organisme. Le PICA peut même disparaître si l’on arrive à soigner les problèmes de vomissement de l’animal.
  • Enfin, même si c’est loin de faire consensus, un chaton sevré trop jeune comporte plus de risques d’attraper le PICA. Et à l’inverse, les chats ayant eu recourent à une nourriture saine et en abondance sont beaucoup moins menacés par cette maladie.

 

Risque de PICA

Tout d’abord, il peut manger une mauvaise plante non comestible voire toxique et cela même à l’intérieur de de la maison ce qui l’empoisonnera. A l’inverse sortant jouer dans le jardin aura beaucoup moins de chance de tomber sur une telle plante. Son instinct de survie reconnait les mauvaises herbes et plantes.

Il peut endommager son système digestif et son transit intestinal à cause d’un objet qu’il a avalé et qui obstrue voire peut perforer ses intestins.

Dans les deux cas, il faut vite consulter son vétérinaire au plus vite car votre animal risque de de décéder rapidement.

 

Traitements du PICA du chat

Il est difficile de traiter efficacement le PICA de votre animal pour la simple et bonne raison qu’il est rare d’en trouver la cause exacte.

Il existe heureusement quelques règles à suivre pour les chats atteints de PICA.

  • Tout d’abord, il faut traiter son animal de compagnie avec du vermifuge ainsi que contre les boules de poils grâce à une patte laxative. Cela permettra qu’il vomisse moins et donc ne compense pas en avalant tout et n’importe quoi.
  • Vous pouvez également essayer de distraire votre félin grâce à des jeux ou jouets. Certains sont mêmes reconvertis en distributeur de croquettes, ce qui en plus de l’alimenter, va l’occuper un maximum.
  • Règle logique et simple, évitez d’avoir des plantes d’intérieur toxiques.
  • Vous pouvez aussi lui acheter un nouveau jouet qu’il pourra mâchouiller à sa guise et sans danger.
  • Enfin, en dernier recours, vous pouvez consulter un vétérinaire qui pourra vous conseiller un spécialise comportementaliste pour votre animal