La luxation de la rotule du chat

 

luxation rotule chat

Luxation de la rotule du chat

 

La luxation de la rotule survient lorsque la rotule prend une mauvaise posture dans l’articulation du genou. Evidemment la luxation est très douloureuse. Elle peut survenir suite à un choc ou être congénitale.

Dans le cas où c’est congénital, c’est-à-dire dès la naissance du chat, la luxation apparaît progressivement dès la fin de sa croissance.

Le chat va alors boiter plus ou moins suivant la sévérité de la luxation. Dans certains cas, elle est intermittente et dans d’autres cas totale.

Il est facile pour le vétérinaire de voir la luxation de la rotule du chat grâce à un simple touché à son niveau. Il existe un plusieurs niveaux plus ou moins sérieux de luxation allant de 1 à 4.

Le vétérinaire peut également effectuer une radiographie afin d’évaluer la dégradation de la luxation mais aussi pour planifier une chirurgie adaptée.

On peut traiter la luxation de la rotule du chat grâce à la chirurgie. Il faut éviter de trop attendre et de pratiquer l’opération même si le chat boîte par intermittence. De plus, l’attente trop importante peut avoir de plus graves conséquences comme la rupture du ligament croisé ou de déporter la luxation vers l’autre patte du chat à force de porter tout son poids dessus.

Le but de la chirurgie est de consolider l’articulation de la rotule grâce à différentes méthodes. Tout d’abord, on peut essayer de relâcher les tissus qui tirent sur la rotule du chat.

On peut aussi resserrer les tissus qui sont trop lâches et qui ne retiennent pas assez la rotule.

Une autre méthode consiste à creuser la trochlée fémorale pour que la rotule puisse mieux s’emboîter et stabiliser l’articulation.

Enfin, on peut réaligner le mécanisme extenseur du genou du chat en transposant la crête tibiale. Il s’agit de déplacer la crête où la rotule s’introduit afin de stabiliser l’articulation.

L’opération chirurgicale fonctionne 9 fois sur 10. A noter que la première opération est la plus importante et sera décisive sur le succès du traitement de la luxation.